ARTISTIQUE ET CULTUREL

12/03/2005 00:00
Ce type de chantier consiste à faire plusieurs choses :
- BATIK : (dessin sur les-t-shirt et tableau).
- DANSE : les volontaires apprendront à faire des mouvements d’ensemble (ballet et autres) sous la direction d’un maître danseur.
Les volontaires auront à présenter un spectacle à la fin du chantier.
- PERCUSSION : apprentissage ou maniement du djimbé (tam - tam), sous la direction d’un maître batteur (percussionniste)
- CONFECTION DES PERLS : apprendre à faire des colliers, des bracelets et des boucles d’oreilles.
- VANERIE : fabrication des paniers, éventail, balaie traditionnel..., sous la direction d’un maître.
Les objets fabriqués sur ce chantier seront vendus et ces fonds serviront soit à l’achat des articles scolaires aux enfants démunies de la localité et la création d’un centre de jeune.
La culture au Togo
De par sa situation et son histoire le pays a une culture très diversifiée, il regroupe à lui seul plus de cinquante ethnies et langues. Tiraillé entre la déferlante américaine et les traditions ancestrales, le Togo moderne se cherche et produit de nombreux artistes dont les influences diverses donnent au paysage artistique togolais un visage totalement nouveau. De même, les colonisations occidentales (française et allemande) et l'immigration massive de commerçants asiatiques ont bouleversé les codes du pays et ont marqué de façon indélébile ce pays. Le gouvernement togolais a cependant du mal à impliquer la jeune génération dans la préservation de son patrimoine immatériel. Les traditions se perdent et les jeunes préfèrent aux danses et contes traditionnels la télévision et la musique venues d'ailleurs. D'autre part, la grande pauvreté de toute une couche de la population fait que beaucoup de togolais n'ont jamais eu la chance de visiter leur pays et de prendre conscience de la richesse de leur culture. Cependant, cette dernière s'exprime avant tout dans le cœur de chaque togolais par la musique qui, ici s'entend à chaque coin de rue dans toutes les maisons. De même, la danse est le moyen d'expression privilégié qui se transmet de génération en génération et qui occupe une partie importante dans tous les grands moments de la vie (mariage, décès, naissance…).
 
Nos actions :
AHVD-Togo tente de mettre en avant cette culture en impliquant un maximum les volontaires internationaux aux modes de vie togolais : apprendre des mots d'Ewé, donner des cours de djembés mais aussi leur expliquer l'histoire complexe qui a forgé ce pays. L'association offre également la possibilité aux volontaires d'apprendre l'art du battik (peinture et teinture sur tissu) ou la confection de bracelets de perle. De plus AHVD-Togo encourage les jeunes à s'impliquer dans leur communauté grâce notamment à la création de troupes de danses traditionnelles. Les animations régulières organisées par l'association avec des enfants de Djablé sont également l'occasion d'initier les occidentaux aux danses, musiques et jeux traditionnels du Togo. Enfin grâce à des projets de parrainage tels que Joie pour tous, AHVD-Togo tend à faire découvrir aux enfants togolais un peu de leur patrimoine culturel.
Les stages et camp-chantier :
 
LES STAGES :
Les étudiants ou professionnels qui désirent réaliser un stage dans le milieu auront la chance de pouvoir mettre en place un projet de danse ou de théâtre dans des établissements scolaires partenaires de l'association. Ils ont également la possibilité d'apprendre les danses du pays au sein d'une troupe de danse traditionnelle Malheureusement, au vue du faible nombre de stagiaires reçu dans ce domaine, AHVD-Togo n'a pas eu l'occasion de développer ses activités mais serait ravie de le faire avec des volontaires motivés et créatifs.