PROJET SANTE

03/05/2013 12:24

La santé au Togo

Les enjeux de la santé au Togo sont complexes et très variés : Paludisme, diabète, malnutrition, le VIH, la drépanocytose… Certaines de ces maladies sont encore très méconnues des populations togolaises.Les autorités et associations humanitaires ont fort à faire pour appuyer les professionnels de la santé dans leurs démarches. Les formations du personnel spécialisé sont insuffisantes et incomplètes, et le système de santé togolais en pâtir lourdement. Le gouvernement peine à trouver des solutions.

 

CENTRE DE SANTE POUR PREMIERS SOINS

Définition: Le centre de santé pour premiers soins est un centre qui sera créé dans le but d'assurer aux populations villageoises habitant dans une conglomération d'environ 15km l'accès aux premiers soins en cas d'accidents dans les travaux champêtres (qui sont très fréquents) ou en cas de petites maladies.

BUT ET OBJECTIFS:

Le but de la création de ce centre est d'offrir à ces populations les premiers soins nécessaires pour un malade avant évacuation sur un centre de santé aux infrastructures plus larges. Ce centre permettra de donner les premiers soins indispensables par exemple à un blessé grave par coupure de machette qui consiste à désinfecter la blessure et arrêter l'hémorragie avant l'évacuation.
En effet le village de WLI Méduimé et Adangbé ne dispose d'aucune structure médicale. Les habitants de ce village sont obligés de se déplacer sur la ville de Tsévié située à environ 18km de là pour avoir accès à des soins de santé. Nous rappelons qu'il n'y a pas d'infrastructures routières adéquates pour ces déplacements si ce n'est sur une route latéritique jonchée de trous à chaque 10m. Cette route comme le disent certains de nos volontaires ressemble vraiment au 'dos de plusieurs chameaux ou dromadaires réunies'. Cette route en escalier rend le déplacement tellement difficile surtout en période de saison pluvieuse. Ne pensons même pas aux villages avoisinants reliés à WLI Méduimé et Adangbé par des pistes tortueuses et inondés quasiment impraticables.
Par ce centre nous donnerons la chance aux populations de WLI Méduimé et Adangbé à ne plus effectuer ce déplacement à risque pour des cas qui peuvent se traiter directement sur le terrain par des traitements simples, moins coûteux plus rapidement. Ou pire encore que leur cas ne s'aggrave durant ce parcours du combattant et qu'ils n'aient aucune chance de rétablissement ou de survie une fois arrivé dans un centre adéquat. En bonus, ce centre sera un lieu de sensibilisation sur les dangers des IST VIH-Sida, du tabagisme et des drogues un lieu d'écoute, de conseil et d'appui pour jeunes stigmatisés, délaissés ou encore rejetés par leur entourage qui s'efforcent de sortir de cet engrenage social qui les engloutit petit à petit. Structures qui je le dirais sont quasiment inconnues dans ce village et villages avoisinants.

Fonctionnement du centre:

 Le centre de santé pour premiers soins sera un centre qui fonctionnera durant trois (3) jours par semaine à savoir les Mardi, Mercredi et Jeudi pour un début. Mais suivant le nombre de patients que le centre aura à accueillir par jour, le nombre de jours hebdomadaire pourra être sujet à une augmentation après assemblée générale conduite par le président de l'association et suivant accord des sponsors (si sponsors y ait). Les consultations se feront moyennant une minime contribution des villageois mais ne sera pas un prix fixé. Il pourra varier suivant la situation du patient. Ces frais seront déposés dans un compte et réutilisés pour les besoins ultérieurs du centre de santé. Le médecin chargé de la gestion du centre viendra depuis Tsévié très tôt les matins et ouvrira à partir de 8H GMT. Le centre sera fermé à partir de 16H GMT compte tenu du village non électrifié et du retour du médecin sur Tsévié (mauvais état de la route). Le centre accueillera des volontaires pour des stages et pour des missions humanitaires.

 

ORGANISATEURS:

L'AHVD-TOGO (Association Humanitaire des Volontaires pour le Développement) dans le souci d'honorer ces engagements qu'elle a prise envers elle-même et les autorités compétentes Togolaises en s'enregistrant sous le N°0433/MATDCL-SG-DLPAP-DOCA, initie ce projet au profit des autres jeunes et populations.

LIEU: Village de WLI Méduimé et Adangbé
Le village de WLI Méduimé et Adangbé est une petite agglomération rurale d'une superficie d'environ 7 à 10km pour une population de 1800habitants. Suivant un récent sondage effectué par une ONG Allemande, la population du village de WLI Méduimé et Adangbé et des villages avoisinants s'évaluerait à environ 5000 habitants avec une occupation de 400 habitants par km. Ce village est dirigé par un chef de village et de quelques notables tous représentés auprès des autorités étatiques par un chef Canton.

Moyens financiers:

L'AHVD initie ce projet à l'aide des moyens modestes dont elle dispose à savoir ses connaissances du site et sa détermination pour un monde meilleur.

Promoteurs:

L'AHVD malgré qu'elle ne dispose pas de promoteurs officiels ni officieux dans son souci de venir au secours de la jeunesse et de la population initie ce projet en faisant appel à tous les types de promoteurs qui rêvent tous d'un monde meilleur où l'amour sera la première loi à respecter. Elle est disposée à recevoir tout don en nature ou en espèce quelle qu'il soit.

Dons:

L'AHVD a besoin pour ce projet de dons composés essentiellement de lots de matériels médicaux et de produits pharmaceutiques, de préservatifs et des dépliants ou affiches publicitaires donnant des infos sur la lutte